En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > ARTS > Arts, ouvrages généraux > Le corps déchu dans la peinture française du XIX siècle
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Le corps déchu dans la peinture française du XIX siècle

Olivier Deshayes

Editions L'Harmattan
Format: PDF

Lire un extrait    

Prix :
17,99

Ajouter au panier
La peinture française au XIXème siècle offre des ressources inépuisables sur les mises en scènes de la déchéance humaine. Des artistes aussi différents que Géricault, Delacroix, Ingres, Delaroche ou Laurens ont toujours décliné, chacun à sa façon, la sensibilité du siècle. D'abord violente et exacerbée, la peinture se fera théâtrale. Fragmentée, elle finira sous l'une des formes les plus étonnantes : le mélodrame. La peinture française au XIXème élabore une "esthétique subversive" préfigurant l'un des versants majeurs de notre modernité.

Ceux qui ont été intéressés par Le corps déchu dans la peinture française du XIX siècle ont aussi consulté :